dimanche 21 juin 2015

Tohu-Bohu reprend du service !

Vous croyiez ce blog définitivement abandonné ? Moi aussi !

Eh bien finalement non ! J'ai pris une nouvelle décision :
J'ai quitté Tohu-Bohu, pour ouvrir un blog plus professionnel pour mes illustrations, dont voici l'adresse : http://evachatelain.blogspot.fr/

Aujourd'hui, la brillante auteure Alice Brière-Haquet a lancé sur son blog un jeu de l'été : 100 graines d'idées. Chaque jour, pendant 100 jours, elle lancera une idée, une incitation à l'écriture, pour que chacun se sente libre d'inventer ce qui lui plaira (Vous aussi, si vous voulez !).

Cela me tente beaucoup, et puisque c'est un peu différent de mon travail d'illustratrice, je préfère ne pas mettre mes propositions sur mon blog pro, et c'est là que Tohu-Bohu intervient !

Aussi, on commence tout de suite, avec la proposition du jour, issue du blog d'Alice Brière-Haquet :

"Pourquoi le point d'interrogation est-il tordu ?"



C'est un lundi matin, un jour bien ordinaire.
Le prof nous dit bonjour de son regard sévère.
Quand la nouvelle tombe : Aujourd'hui, interro.
Sans doute n'a-t-il pas apprécié le seau d'eau…
"Je vous ai préparé un sujet bien coton :
Pourquoi est tordu le point d'interrogation ?"
Nous le dévisageons… il ne plaisante pas.
Comment va-t-on pouvoir s'en sortir cette fois ?
La journée terminée, le plan d'attaque est prêt :
Chaque élève est chargé d'aller investiguer.
Les amis, les parents, les mamies, les tontons :
Toutes nos relations subiront la question.
Le lendemain matin, je suis toujours bredouille,
chaque pas vers l'école me remplit de trouille.
D'autant plus que j'apprends qu'aucun de mes copains
n'a trouvé dans ses proches une réponse, rien !
Nous n'avons pas le choix, il faut tout avouer :
"Monsieur, on a cherché, mais on n'a pas trouvé."
Il ne commente pas, mais semble contrarié.
Le cours se continue, c'est presque la récré.
On se regarde tous sans savoir que penser,
est-ce qu'on doit en parler, risquer de l'énerver ?
Alors bon je me lance car je n'en peux plus :
"Mais au fait pourquoi donc ce point est-il tordu ?"
Notre prof se retourne et s'apprête à parler,
c'est alors que la cloche se met à sonner.
Il range ses affaires, il met son pardessus,
et quitte la classe sans avoir répondu.

2 commentaires:

  1. Extra !! Et ton univers graphique *___*
    A bientôt pour la suite !

    RépondreSupprimer